Créer un site gratuitement Close

Ma profession

Une passion
le sport
Automobile et Moto
 
J'ai choisis l'automobile comme profession.
 
Après mon apprentissage au lycée technique de 1957-1960,
 Le service militaire à Sidi Bel-Abbes
comme chauffeur "des officiers" avec une utilisation de deux voitures
une Peugeot 203 et une Peugeot 403.
  10 ans de mécanique chez Peugeot avec la réussite du concours de technicien de garage, avec deux spécialités,
L'injection essence mécanique Kugelfischer sur la Peugeot 404
 et le diésel Indénor de la 403.
Mais une envie d'améliorer mes revenus, me fit choisir le secteur commercial,
 dans un groupe automobile proposant plusieurs marques :
Alfa Roméo,Fiat,lancia,Porsche,Mitsubishi,Chrysler,Jeep,et Saab pour finir.
Mais avec une préférence pour les Italiennes,
Surtout les Alfa et les Fiat....et bien sur Ferrari.
La pratique du football puis un passage dans le moto-cross,assistant mécanicien, 
avec mon ami Jean Yves Titaire qui a fait une carrière internationale dans les années1971-1976.
Un bon souvenir le "1er Enduro des sables du Touquet" "le Grand Prix de France de moto cross à Gaillefontaine" avec les meilleurs mondiaux,et un bon souvenir,être le premier pilote à sauter dans le gouffre Ste Catherine à Bonsecours avec sa Maico.
Ma 1 ère licence cycliste en 1976,depuis j'ai parcourus plus de 200000 km en vélo,
avec plusieurs ascensions des plus grands cols de France,
le Galibier, l'Iseran,le Ventoux, l'Alpe d'Huez,Joux Plane etc.,etc.,
et participé aux cyclosportives comme l'étape du Tour
,la Marmotte,la Stéphen Roche,le Bouquet de Tavel,Paris Roubaix cyclo,la Cigale Luc Leblanc,la Viking
bien d'autres encore.
 Aujourd'hui organisateur sportif de la Cyclotouriste "Robic Bonsecours"

Ma réflexion sur l'automobile
A mes débuts,pour la vente d'une voiture neuve,
je faisais cadeau d'une antenne de goutière !!!
 10 € environ .... mais sans reprise !!!!
Et si reprise
 "aux conditions générales de l'Argus"
Argus moins 15% moins les frais de remise en état standard...
pas de remise !!!!
Aujourd'hui la délocalisation
 de la fabrication et de la sous-traitance,
et la disparition des équipementiers 
qui est payée par les pauvres...
des pays riches
pour aider les riches
 des pays pauvres ......
Plus les remises inimaginales proposées par
"Des marchands de tapis" 
C'est le hara kiri de l'automobile.
J'ai vu mon métier évoluer
 dans un sens
qui n'était pas le mien.....
Pour moi c'est surtout l'acceuil commercial, le service après vente
 et la compétence technique qui compte le plus
Mais aujourd'hui les clients ne recherchent
 qu'un prix.
La concurrence éffrénée, on ne recherche plus
la qualité,le service et l'acceuil
Mais ce n'est qu'une réflexion
d'un ancien professionnel !!!
 de l'automobile
 
 
 
 

Date de dernière mise à jour : 10/09/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site